Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 18:12

   Certains diront que 5 boites de mouches, c'est beaucoup trop. D'autres penseront que ce n'est pas suffisant. Tout le monde aura raison. C'est à la fois trop et bien peu.

  DSCN8720

 

   J'ai longuement réfléchi. Mon ancien gilet Marryat débordait de boites et avait fini par s'affaisser. D'un taille M, j'étais passé à un XL et les poches basses ventrales prenaient très souvent l'eau. Ajouter à cela quelques bains dans l'Adour et vous comprendrez que la première chose que je faisais en rentrant à la maison, c'était d'ouvrir toutes les boites pour les faire sécher. Malgré cette précaution, beaucoup d'hameçons ont rouillés. C'était décidé, non seulement j'allais réduire le nombre de boite mais également investir dans ces célèbres boites C&F design grand format étanches.

 

  Sauf que ces nouvelles boites ne logent pas dans mon gilet. Après des mois d'hésitation sur le nouveau gilet (le Simms G3 Guide, le Field and Fish et le Marryat), le père noël déposait le nouveau Marryat au pied du sapin. Après quelques modifications (merci maman), il est presque aussi fonctionnel que l'ancien.

  DSCN8725

Le nouveau gilet Marryat qui accepte les grandes boites C&F   

 

  Alors voilà, j'ai de quoi remplir le gilet. Reste maintenant à remplir les boites . Plus de mille unité . Je m'y suis donc mis dès novembre histoire de ne pas skier au mois de juillet.

 

   Il a donc fallu réfléchir à ce que je voulais vraiment. L'essentiel. Ne pas partir en live et dans tous les sens. Monter simple. Monter efficace. Éviter le superflu. Le trop plein de modèle. Les tailles ou couleurs inutiles. Réfléchir, monter, trier, classer.

 

 

Les boites 1 et 2 : Les nymphes

 

DSCN8694

   Les nymphes casquées, certainement les plus faciles à monter

 

    J'ai donc commencé par la boite de nymphes en billes tungstène. Elle me paraissait être la plus facile à réaliser. Ce fut le cas car chaque modèle prend très peu de temps (la face cachée, ce sont mes modèles secrets ).

 

DSCN8696

 

Chaque série de mouche est faite en 7 exemplaires. Les variantes sont classiques : le poids, la taille, la couleur, la présence de teaser.

 

DSCN8698

 

Je pense qu'avec cette boite, je vais faire face à beaucoup de situation.

 

 

J'ai également une autre boite de nymphes en cours de montage. Une face pour les nymphes billes laiton et 3 faces pour les nymphes de nav. C'est la dernière boite qu'il me reste à terminer. J'en suis juste à la prise d'information sur les modèles et je dois dire qu'on m'aide bien (merci Julien ). Donc comme je suis une burne en nav, je ne vous présente pas la boite. Hein ? si ? Vous l'aurez voulu  :

 

 DSCN8727

 En même temps, dans les Hautes-Pyrénées, on s'en sert pas des masses de celles-ci.

 

DSCN8730

 

 

 

La boite 3 : Les sèches chevreuil, plume de cane, CDC 

 

   Ensuite j'ai poursuivi avec les sèches (2 boites au total). Là, ce fut beaucoup plus long. J'ai fait pas mal de recherche pour ne pas m'éparpiller dans les modèles. Et j'ai énormément appris dans les bouquins (De boisset, Gaidy, Devaux, De Chamberet, Poirot, Plas, Avakian, Bresson, Dr Pequegnot, Tölderer).

 

DSCN8702

 Une face consacré aux sedges

 

    Ainsi, tous les modèles de trichoptère de cette face sont réalistes dans l'association couleur / taille. Cette association est très importante puisqu'on peut classer les sedges en 3 tailles (grands, moyens, petits) et 4 tendances de couleur (brun-roux, jaune-ocre, gris-beige, noir). Une rangée correspond à une taille. Je n'ai pas fait par exemple de trichoptère noir en hameçon de 14 et 16. Tout simplement parce que ça n'existe pas (le Sialis n'étant pas un trichoptère, bande de ptits malins !).

 

  Sur une autre face, on retrouve les éphémères CDC, chevreuil et corps décalés. Là aussi, l'association taille / couleur est soigneusement étudiée de même que la couleur de la soie de montage pour la tête (ou les yeux turbans), couleur des cerques, du thorax, de l'abdomen.

 

DSCN8705

  Les éphémères.

 

     Je n'ai bien sur pas tous les modèles existants, mais les plus représentatifs. Du plus petit caenis sur n°24 à l'énorme mouche de mai en n°10. Parmi les plus connus, je pourrais citer sur cette face :

- les Ephemeridae et la célèbre mouche de mai.

- les Heptageneidae avec ma préférée march brown dont les éclosions dans les pyrénées sont exceptionnelles, ou encore les sulphures qui me posent tant de problème avec les ombres sur la Dordogne.

- les Baetidae, très variées (blue dun, olive dun, iron blue dun,...)

- l'Ephemerellidae avec l'indispensable ignita rendant les truites complètement débiles,

- quelques Leptophlebidae à l'abodemen gris (en quill de paon ébarbé couleur naturel) surtout pour l'été,

- une série de l'Oligoneuridae, la célèbre manne que je ne connaissais pas avant de découvrir les coups du soir sur l'Adour,

- une série  de caenis.

 

DSCN8706

Les émergentes 

 

   La 3ème face de la boite est consacrée aux émergentes que j'appelle classique (éphémères et sedges). Ici, seul certaines familles sont développés. J'ai surtout insisté sur le choix des matériaux pour obtenir différent niveaux de flottaison (sous la surface, en bascule, engluée dans la pellicule) et la taille de l'insecte.

 

DSCN8707

 

   Par conséquent et donc manque de place, je n'ai gardé que 4 grandes couleurs : le jaune/ocre, le gris-brun, le rouge et l'olive. Avant de poursuivre une série d'un modèle, j'ai testé l'artificielle dans un verre d'eau pour vérifier son niveau de flottaison. J'avoue avoir eu quelques mauvaises surprises notamment avec le thorax des mouches.

 

 

DSCN8704

 Les indispensables et les micromerdouilles

 

La 4ème et dernière face de cette boite est un peu particulière. C'est plutôt un mélange de mouches spécifiques : les peutes (ci dessus en premier plan), les spents (en second) et celles que vous ne verrez pas : les éphémères réalistes (quelques modèles réalistes un peu poussé), et les "micro-merdouilles" mélange de chironomes, d'exuvie, moustiques, bref tout tout tout petits, qui ressemblent à rien MAIS indispensables sur la Neste d'août à septembre.

 

 

La boite n°4 : sèches à hackles et terrestres : 

 

DSCN8719

Les sèches à hackles             

 

 Ces imitations sont rangées dans une boite permettant de ne pas écraser les hackles. On retrouve ici les palmers, les araignées simples, les éphémères à hackles et ailes, et enfin quelques sedges limousins. Tous les modèles ont été réalisés avec de véritables hackles, lancettes et pelles de coq de pêche limousin. Ce sont pour moi les meilleurs plumes du marché de part leur brillance notamment. Vous ne pouvez vous imaginez le nombre de truites qui refusaient mes petits CDC et que j'ai fait monté sur ces imitations à hackles. Depuis 3 ans maintenant, je les préfère aux cul de canard. Sur l'autre face de la boite, je conserve mes imitations de terrestre (sauterelle, grillon, hanneton et surtout les fourmis).

 DSCN8716

 Le sedge limousin, redoutable de simplicité et d'efficacité.

 

 

La boite n°5 : streamers et noyées

 

DSCN8713

 Les streamers

 

Une seule face consacrée à 3 modèles de streamer seulement (lapin mélange couleur olive et orange, sparkler et micro-stream). Là, je le concède c'est très très peu et certainement pas suffisant. Mais je ne suis pas un spécialiste du streamer. A voir la photo ci-dessus vous l'avez compris. Je suis un débutant à cette technique. Par conséquent, je n'ai pas besoin d'avoir 50 modèles. Qui plus est, je ne pêche qu'en rivière. Jamais en réservoir. Toutefois il est rare que sur une sortie, je ne mette pas un p'tit coup de stream. D'ailleurs dans cette boite, j'ai une arme secrète.

 

Pour moi, avoir ces mouches dans le gilet me semble indispensable. J'ai une anecdote à ce sujet. Sur l'un des parcours dont je tairais le nom (par respect pour celui qui m'avait donné l'astuce), je croise un pêcheur (devenu depuis un ami, qui doit désormais traîner ces waders sur le Dessoubre) qui me glisse à l'oreille : "sur ce parcours, au coup du soir, tente le streamer. ça peut rapporter gros." Je m'étais gaver auparavant en nymphe et j'ai donc attendu le coup du soir avec un stream au bout de mon 16 centième. Ça n'a pas durer longtemps ! Au bout du troisième ramené près d'un gros bloc creux, j'étais attelé avec une truite dont je n'ai jamais vu la queue. Au sixième lancé, je décrochais un poisson d'environ 45. J'ai du avoir ce soir là 5 ou 6 attaques sans jamais prendre un poisson !  

 

DSCN8711

 Les noyées

 

Les 2 autres faces sont consacrées aux noyées. J'aime beaucoup cette technique mais depuis que je suis arrivé dans les pyrénées, j'ai un peu laissé tomber cette pêche. Cette année, je suis décidé à m'y remettre. Je pense connaitre seulement 10% de cette pêche. Aussi, je me suis également fait aidé sur les modèles par mon mentor Laurent Busser. En mouche de pointe, j'ai donc quelques bibi, palareta et mes préférées : les Alexander (mélange de noyée et mini streamer). En intermédiaire, des modèles simples à corps bombé, cerclé de tinsel or ou argent et avec une collerette en lancette de coq limousin.

 

DSCN8710

 La face noyée gros modèles et les Alexander en arrière-plan

 

Pour les sauteuses, quelques série en perdrix que je trouve très belles. 

 

DSCN8708 Quelques sauteuses.

  

 

Voilà donc le tour de mes boites pour la saison 2011. Si je devais sélectionner 4 modèles pour faire la saison, ce seraient ceux-ci :

 

DSCN8721

 

Cette nymphe tungstène est ma préférée. Très facile à monter et terriblement efficace. Une fois encore, les cerques sont fait avec une pelle de dos de coq limousin gris cendré rouillé.

 

T8.jpg

 Le Taon. Il remplace plusieurs imitation à la fois

- la mouche à merde, du fait de son abdomen en quill de paon qui rappelle à la fois la couleur bleu et verte de la mouche,

- un sedge classique, avec les poils de chevreuil en toit sur le dos

- un taon.

Quasiment insubmersible lorsqu'il est bien graissé et surtout très visible grâce à son toupet. Il peut s'utiliser seul ou en association avec une nymphe qu'il supporte. En tout cas, cette mouche est un véritable atout au coup du soir à condition que le toupet soit blanc.

 

DSCN8722

 

JAMAIS je ne partirais pêcher les lacs de montagne sans une imitation de fourmi. C'est LA mouche à avoir sur ces magnifiques "réservoirs" naturels. Utilisable bien sur comme sèche, mais également comme nymphe !!! Une fois coulée, la fourmi,  juste sous la surface est toujours pêchante. Les poissons en lac de montagne montent comme des balles sur ces imitations quand les fourmis volantes sont rabattues par le vent sur l'eau.

 

 

DSCN8724

 

Ma bote secrète : le mini-stream. Monté sur un simple hameçon n°12, ce mini-stream est un véritable sauve bredouille. Mais comme c'est ma bote secrète, je ne vous dirais pas comment l'utiliser, ni où ni quand.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ALMUNIA 19/06/2011 08:18



c'est incroyable le nombre de modèles que tu as créé! bravo! t'es vraiment un mordu de palm!



didier 31/01/2011 21:58



salut.


Bravo !!!!! en effet pas de chichi que des mouches qui ont fait leur preuves merci de nous faire partager tout ça!



lacroix frédéric 27/01/2011 17:17



Salut Nico


Beau travail .........je suis étonné !!!! je ne vois pas l' arme secrète !!!! mdr


LA GRISE A CORPS JAUNE !!!!!! carton rouge !!!!!


Tu sais que cette année , l' orange fluo est INTERDIT sur toutes les mouches !!!!!!


Allez , il te reste plus qu' à refaire tes boîtes !!!!!! mdr


à bientôt


Fred 



nicolas65 28/01/2011 17:36



Désolé de répondre tardivement mais je reviens de voyage.


@Gérald65 : je vais te faire un devis


@juju : ça compte pas cette année les ombres (avenant réglèment n°3 du 28 janvier 2011), pourquoi veux-tu que je fasse des mouches à ombre ?


@j-louis42 : bonne question ! Tu n'as pas tout à fait tord. Mais à y regarder de plus près, si je ne tiens pas compte des tailles, couleurs (et poids pour les
nymphes) qui varient, je n'ai qu'une petite cinquantaine de modèles différents. Entre noyée, streamer, sèche, émergente, nymphe, ça fait pas des masses n'ont plus.


@Fred : QUOI ! c'est quoi cette histoire de couleur fluo interdite . Arrrrrrr z'ont pondu
un truc pendant mon absence ou quoi .



stephane 24/01/2011 11:15



magnifique !


je suis toujours impressionné par ces collections même si je sais que 3 ou 4 modèles me suffisent pour me faire plaisir.


 



j-louis42.over-blog.com 23/01/2011 20:10



bonjour , de bien belles boites , ça va te faire la saison ? tu en as beaucoup , tu peches avec tout ces modeles ou bien comme beaucoup tu utilises 4 ou 5 modeles par an et les
autres ne voient pas l'eau , a bientot



Présentation

  • : Le blog de nicolas65
  • Le blog de nicolas65
  • : Blog Pêche à la mouche en Pyrénées
  • Contact

Profil

  • nicolas65
  • Attiré depuis tout petit vers la surface de l'eau, je n'ai cessé de chercher à ce qu'il y avait en dessous. Cette pensée m'obsède toujours. Ainsi c'est au bord de l'eau que je me ressource, pour percer ce mystère.
  • Attiré depuis tout petit vers la surface de l'eau, je n'ai cessé de chercher à ce qu'il y avait en dessous. Cette pensée m'obsède toujours. Ainsi c'est au bord de l'eau que je me ressource, pour percer ce mystère.

Le Blog de Nicolas65

Recherche

visites